Découvrez notre gamme d'huiles CBD Bio sur notre boutique CBD en ligne. 

Issue de cultures biologiques, nous avons élaborés nos huiles sublinguales allant de 5% à 25% de cannabinol.

Rédsuisant le stress et l'anxiété, l'huile de CBD est reconnue pour ses vertus et ses bienfaits !

Huiles CBD

En savoir plus sur l'huile cannabidiol

L’huile de chanvre ou huile de CBD reste un produit mystérieux pour la plupart des non-connaisseurs. Elle détient des propriétés qui en font un produit bénéfique pour le corps humain, en matière de santé, sur la peau ou en complément alimentaire. Sa culture et sa composition en font une plante aux nombreux avantages. Retour sur l'huile CBD et tous ses bienfaits pour le corps.

Les produits issus du chanvre industriel sont nombreux. On peut utiliser toutes les parties de la plante (graines, feuilles et tiges) pour obtenir des produits d'origine 100% végétale et garanti végan. 
Quant à l'huile de CBD, elle est issue du pressage de la plante. A ne pas confondre avec une extraction d’huile issue des graines (chènevis) !

La plante de chanvre est souvent cultivée en agriculture biologique. Elle est très résistante et peu exigeante en engrais.
Les variétés de chanvre utilisées pour produire de l’huile CBD doivent être choisies avec soin pour obtenir un produit de qualité. La plante doit contenir une haute teneur en cannabidiol (CBD), mais moins de 0,2% de Tétrahydrocannabinol (THC). Si les plantes sont cultivées en agriculture biologique, on peut assimiler l’huile CBD à de l’huile de chanvre bio, lorsque tous les processus de fabrication sont eux-mêmes biologiques.

Au niveau de sa composition, l'huile associe deux principes actifs : le CBD, acronyme de cannabidiol et le THC, acronyme de tétrahydrocannabinol. Tous les deux sont considérés comme des composés phytocannabinoïdes, c’est-à-dire des cannabinoïdes issus de végétaux.
Considérant le CBD, il s’agit d’un composé chimique non psychoactif de la plante de chanvre. Cannabis Sativa en compte 85 parmi les cannabidiols répertoriés. Il se présente sous la forme d’un acide.
Au contraire du CBD, le THC contenu dans l’huile CBD est un psychoactif ou autrement appelé psychotrope, également classé dans les cannabinoïdes. Une substance de ce type agit sur l’état du système nerveux central. Certains processus chimiques du corps humain sont en conséquence modifiés. Ingéré en grosse quantité, il peut altérer les fonctions psychologiques ou les comportements et entraîner une dépendance.
Mais les huiles CBD détiennent une très faible teneur en THC, fonction de la légalisation de la substance et de l’usage dans le pays. Le ratio CBD/THC est donc toujours favorable au CBD et l’huile ne contient qu’un taux infime de THC.

L’huile peut détenir des proportions plus ou moins concentrées de CBD : de 5 à 20%. Elle est fonction de la variété de chanvre utilisée, du processus de fabrication, de sa culture et de son stockage. Les huiles CBD contiennent également d’autres composés aromatiques comme les terpènes et les flavonoïdes, des anti-oxydants avérés.

Au contraire de l’huile CBD, l’huile issue des graines, le Chènevis est quant à elle une huile issue de la pression des graines de chanvre (encore différente de l’huile de haschich faite à partir de cannabis). Elle est connue pour sa composition :
- En acide gras poly-insaturés (AGPI) contenant Oméga 6 (acide linoléique) et Oméga 3 (acide gamma-linoléique et stéaridonique).
- En graisses saturées.
- En vitamines B et vitamine E.

Il existe plusieurs processus d’extraction pour obtenir de l’huile CBD :

  • L’extraction par CO2 supercritique est la plus utilisée. C’est aussi celle qui préserve le mieux les propriétés bienfaisantes de l’huile de CBD.
    L’utilisation d’un extracteur à circuit fermé et de compétences spécifiques en chimie sont nécessaires. Il s’agit d’extraire les composants dans plusieurs chambres en montant la température et la pression du CO2 présent de façon contrôlée (31°C et 74 bars). Le CO2 devient un solvant neutre, d’où l’on peut isoler l’hydrolat de cannabidiol.
  • La deuxième technique nécessite l’usage d’huiles végétales, comme l’huile d’olive ou de sésame. On chauffe l’huile végétale et le chanvre, puis on filtre le résultat, on obtient un extrait d’huile contenant le cannabidiol dans le produit final. La technique a l’avantage d’apporter les propriétés organoleptiques de ladite huile dans le filtrat. La hausse de température peut altérer quelque peu les molécules de cannabidiol utilisées pour l’huile CBD, d’autant que sa conservation est limitée dans le temps.
  • La troisième solution consiste à utiliser des solvants chimiques. Ils sont souvent peu chers et répondent aux noms de : alcool isopropylique ou éthanol. Le solvant est chauffé alors que les plantes y sont trempées. Les molécules de cannabidiol apparaissent dans l’hydrolat, lorsque le liquide s’est évaporé. L’huile n’est pas considérée comme pure. Des résidus restent dans le produit final. Les molécules de cannabidiol sont potentiellement altérées par la chaleur.
    Une fois les molécules extraites grâce à l’une de ces 3 techniques, on verse l’hydrolat dans un flacon ou un vaporisateur. L’huile CBD peut aussi être encapsulée pour être ingérée sous forme de gélules.

L’huile de CDB est très facile à utiliser, même pour les novices. La forme de l’huile est équivalente à celle des huiles essentielles, dont le procédé d’extraction est semblable. Il s’agit d’un hydrolat insoluble dans l’eau.
Les plus avertis la consomment en déposant une goutte sous la langue pendant quelques secondes.
Son goût prononcé n’est pas apprécié par tout le monde. Mais il est alors très facile de l’intégrer dans son alimentation lors d’un repas par exemple, pour en atténuer le goût. D’autres enfin la consomment en capsule ou en gélule : pratique lorsque vous êtes en voyage pour ne pas vous tâcher accidentellement.
Au niveau de la posologie, on préconise généralement 1 à 2 gouttes à prendre 1 à 2 fois par jour.
Afin de préserver ses propriétés bienfaisantes, il est recommandé de la stocker dans un endroit sombre et frais sans lumière. Le frigo est l’endroit parfait.

De nombreuses recherches ont mis en évidence les bienfaits potentiels, prometteurs ou avérés du produit sur le corps humain. A l’origine, il faut savoir que le corps produit lui-même ces acides gras sous la forme d’endocannabinoïdes.
Ils fonctionnent en activant des récepteurs dits CB1 et CB2 très présents dans le corps, de façon assez généralisée, que ce soit dans : 

  • Le système immunitaire.
  • Le système nerveux central ou périphérique.
  • Le système gastro-intestinal.
  • L’utérus.
  • Les testicules.

D’autres récepteurs non encore établis de façon claire sont concernés. Le cannabidiol pourrait agir sur ces derniers également. Leur localisation généralisée dans le corps pourrait expliquer les nombreux bienfaits de l’huile CBD et la variété des applications bénéfiques associées dans tout le corps humain.

L’huile de CBD par l’intermédiaire de ses acides gras a des propriétés antioxydantes. Elles permettent à nos cellules de se protéger face au vieillissement, en captant les radicaux libres circulant à l’intérieur de notre corps. Ces dernières molécules sont très agressives et responsables du développement de cancers.

Au niveau psychologique, le CBD pourrait potentiellement agir comme une substance neuroprotectrice. Les études ont récemment admis des résultats très prometteurs concernant les traitements contre les dépressions et les troubles anxieux.
De la même manière, des effets potentiels ont été étudiés dans la lutte contre la schizophrénie. La maladie se déclare dans le système endocannabinoïde et le CBD pourrait avoir un effet positif sur les récepteurs du système pour atténuer ce trouble handicapant.

Des effets positifs ont également été notés sur le sommeil. L’effet anxiolytique du CBD réduirait le sommeil paradoxal provoqué par l’anxiété. La régulation du sommeil étant toujours efficiente, il n’y a qu’un pas vers une amélioration des insomnies.
Les propriétés antiépileptiques et anticonvulsives sont aussi suivies de très près par la communauté scientifique. L’ingestion de CBD pourrait améliorer considérablement l’état des personnes épileptiques en diminuant les effets de certaines crises d’épilepsie.

Les maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaque ou la maladie de Parkinson sont potentiellement aussi concernées par un usage bénéfique du CBD. Il protégerait le cerveau des éventuelles lésions provoquées par la maladie par l’intermédiaire de ces fameux récepteurs du système endocannabinoïde.

Le THC, quant à lui, a un effet connu certain dans la gestion de la douleur. Mais le CBD a également des vertus en la matière, même si elles restent moins importantes. Il apporte en plus de puissantes propriétés anti-inflammatoires. L’huile CBD est d’ailleurs conseillée en Suisse chez les patients atteints de sclérose en plaques, arthrite, arthrose, rhumatisme, ostéoporose et douleurs chroniques voire la fibromyalgie.

En plus, ses propriétés anti-inflammatoires sont un avantage non négligeable pour prévenir les maladies cardiovasculaires, issues d’une inflammation des tissus du système circulatoire et prévenir la formation de cholestérol.
La peau bénéficie elle aussi de l’effet protecteur lié à l’huile CBD. Les propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et analgésiques du CBD amélioreraient l’acné, les problèmes de peau, les démangeaisons et rougeurs, l’eczéma ou le sporiasis.

Enfin, des recherches sont toujours à l’œuvre et pourraient montrer un effet sur le plaisir sexuel après la consommation d’huile CBD. De quoi réjouir un plus large panel de clients potentiels.

Tous ces bienfaits font de l’huile CBD un produit idéal pour renforcer les défenses de son corps face aux multiples agressions de l’extérieur et de l’intérieur. En général, l'essayer est synonyme d'adoption! Mais avant d’en acheter, vérifiez cependant sa provenance, sa composition et son mode d’extraction. Préférez les marques reconnues et n’achetez que si l’huile présente un certificat d’analyse. Enfin, n’hésitez pas à poser vos questions au vendeur en cas de doute !