Livraison Lettre suivie 24h/72h Livraison Colissimo 24/48h à partir de 60€ d´achat Livraison Chronopost 24h à partir de 150€ d´achat

Insolite : Le CBD pourrait-il combattre la pandemie de Coronavirus ?

À ce jour, aucun anti-viral ou vaccin efficace n’ont encore été trouvés pour lutter contre le virus ayant entraîné une pandémie mondiale. Les moyens de se prémunir contre l’infection sont à la responsabilité de chacun (gestes barrières, port du masque, se laver les mains régulièrement, etc.) mais aussi à celle des gouvernements de chaque pays (régulation des rassemblements, approvisionnement en protections, etc.).

Les recherches pour trouver un moyen d'éradiquer ce virus sont en ébullition et chacun espère qu’un remède verra rapidement le jour. Et si la solution se trouvait dans les plantes et plus particulièrement dans le cannabis ?

Le Coronavirus et le CBD

Est-ce légal ?

Le cannabis est une très large famille de plantes. On associe familièrement le cannabis au THC, une drogue récréative dont la consommation est interdite en France. Cependant, le CBD (cannabidiol) ne doit pas être confondu avec son proche cousin. À la différence du THC, le CBD ne possède aucun effet psychotrope et n’est pas considéré comme une drogue. Sa consommation est parfaitement légale en France et il entre dans la composition de nombreux produits (cosmétiques, médicaments, ...).

L’usage du CBD est de plus en plus répandu du fait de ses nombreux effets positifs sur la santé (notamment pour ses vertus anxiolytiques et anti-inflammatoire) associés à très peu d’effets secondaires.

Cannabis : espoir contre une pandémie ?

La recherche s’est penchée sur 2 aspects concernant l’utilisation du CBD : trouver un traitement curatif et préventif.

Ces essais ne sont pas irréfléchis puisque certains récepteurs des cannabinoïdes sont présents sur les cellules immunitaires, ces substances pourraient donc jouer un rôle important dans la régulation de notre système immunitaire dans le cadre de l’épidémie actuelle.

Traiter l’infection

La recherche d’un traitement contre le COVID-19 est dans le viseur du monde entier depuis le début de l’épidémie : c'est une véritable course au traitement pour la médecine. La chloroquine et l’hydroxychloroquine ont beaucoup fait parler d’elles, largement médiatisées autour des travaux du Pr Didier Raoult, mais leur usage fait toujours polémique.

Des chercheurs américains ont mené leurs recherches sur le CBD en tant que remède à cette maladie, notamment grâce à ses effets anti-inflammatoires qui pourraient aider à combattre l’inflammation (parfois fatale) des poumons causée par le virus.

Les résultats sont plutôt concluants : le CBD permet de bloquer directement les mécanismes causant principalement le décès des patients atteints par le COVID-19 (inflammation et fibrose pulmonaires).

Plus largement, utiliser le CBD comme base d’un médicament anti-inflammatoire comme le suggère cette étude scientifique semble être prometteur pour bien d'autres applications.

Prévenir la maladie avant d’être contaminé

Des chercheurs canadiens ont étudié l’utilisation d’extrait de CBD pour combattre activement l’effet du virus dans le corps humain. En effet, les molécules de CBD viendraient limiter la fixation du virus en diminuant la production des récepteurs dont se sert le SARS-CoV2 pour infecter son hôte. Réduire cette quantité de récepteurs dans des zones ciblées (poumons, muqueuses nasales, reins, …) permettrait de rendre plus difficile voire d’empêcher l’infection.

L’idée derrière cette utilisation du cannabis n’est donc pas de traiter les symptômes une fois la maladie installée ou encore de nous aider à nous débarrasser du virus une fois qu’il a infecté nos cellules mais bien de servir en prévention d’une infection. Les chercheurs mentionnent par exemple l’éventualité d’un bain de bouche qui permettrait de traiter directement les muqueuses buccales pour bloquer un maximum le virus en cas d’exposition.

Ces recherches pointent du doigt une piste pour un remède qui semblerait insolite pour à la fois prévenir et repousser le virus qui agrémente notre quotidien depuis plusieurs mois maintenant.

Attention cependant, ceci ne reste pour l’heure que des recherches scientifiques qui ont besoin d’être poussées davantage afin d’arriver à un consensus scientifique. Ne tentez en aucun cas de vous traiter seul. Respectez les consignes du gouvernement en cas d’exposition présumée au virus ou de symptômes du COVID-19.