The Greenstore maintenant disponible sur App Store !

Le CBD contre l'alcoolisme

40 000. C’est le nombre de morts causé par l’alcool par an, en France. Malheureusement, aujourd’hui encore, l’alcool continue à faire des victimes et des ravages. La dépendance à l’alcool, ou plus simplement l’alcoolisme, n’est pas un fait nouveau. En plus d’être difficile à gérer, cette situation peut détruite toute une vie et dégrader de manière importante la santé. Depuis la nuit des temps, des techniques et des astuces diverses promettent donc de s’en débarrasser. Et pourtant, tous n’aboutissent pas toujours à un résultat probant. Et si la véritable clé se trouve dans le CBD ? 

Qu’est-ce que l’alcoolisme ? 

L’alcoolisme est catégorisé parmi les troubles grave lié à une dépendance. À cause de l’alcoolisme, l’usage est incapable de prendre le contrôle sur ses habitudes de consommation. Malheureusement, cette addiction ne s’arrête pas à une perte de contrôle. Et pour cause, dans la généralité des cas, elle peut, également, entrainer des conséquences graves sur le physique et sur le moral. Et même dans sa forme la plus grave, elle peut être responsable d’une mort certaine de l’usager. Mais comment reconnaître l’alcoolisme ? Une personne qui souffre de l’addiction à l’alcool ou de problèmes d’alcool montre des symptômes faciles à distinguer : 

  • L’incapacité de contrôler sa consommation d’alcool 
  • La consommation régulière et en grande quantité de l’alcool 
  • Le désir de toujours en vouloir plus 
  • Le fait de mettre l’alcool en priorité dans sa vie

Comme vous l’aurez compris, les effets de l’alcool sur le corps peuvent être graves, surtout si la consommation excède la quantité recommandée par les experts et les professionnels de la santé. Dans ce cas, c’est le foie qui est l’organe le plus touché par cette dépendance. Il est important de préciser que le foie requiert une quantité minimale d’eau pour fonctionner correctement. Or, l’alcool est un diurétique naturel. Résultat : après une consommation importante d’alcool, et que le foie n’est pas ravitaillé suffisamment en eau, cet organe puisera dans d’autres parties du corps. C’est d’ailleurs à cause de cela qu’une personne se sent, très souvent, mal après avoir bu. Ce n’est pas fini, une fois que l’alcool arrive dans le foie, il produit des enzymes toxiques, l’éthanal. Une substance qui est responsable de dégâts importants au foie comme dans d’autres partie du corps. 

Qu’est-ce que le CBD ? 

Le CBD, également connu sous le nom de Cannabidiol, est un composé que l’on retrouve dans le chanvre ou dans la plante de cannabis. À ces jours, les bienfaits thérapeutiques du CBD est mis en avant par plusieurs professionnels adeptes de la médecine alternative. Et pour cause, il est utilisé dans le cadre d’un traitement où les médicaments « traditionnels » ne font pas ou peu d’effets. Si le CBD est légal sur ordonnance aux Etats-Unis, sa consommation est encore interdite en France. Et pourtant, l’un des principaux bienfaits du CBD est le traitement des addictions spécifiques. Il intervient, également, dans le traitement des personnes qui souffrent d’anxiété, de dépression ou de douleur chronique. Son succès est tel que de nombreux pays ont commencé à l’adopter, en rendant sa consommation légale. Mais d’autres, comme la France, continue à être prudent. Dans ce sens, est-ce que le CBD permet de lutter contre l’alcoolisme ? 

Le CBD contre l’alcoolisme 

Si l’on se réfère à plusieurs études et essais cliniques, le CBD est un allié de taille dans la gestion et le traitement de comportements addictifs. Et pour répondre à vos questions : le CBD a également des effets prouvés sur la gestion de l’alcoolisme. Dans une étude récente, qui a permis de mieux comprendre l’efficacité et la crédibilité du CBD, il a été prouvé que son utilisation est une alternative de taille dans la thérapie sur l’alcoolisme. Cette expérience a été faite sur 8 souris, 3 personnes en bonne santé et 1 milieu de culture cellulaire. Voici ce que les experts ont pu voir : 

  • Dans le milieu de culture et les souris, le CBD a réussi à montrer un effet neuroprotecteur contre les effets néfastes de l’alcool sur le cerveau. 
  • Chez les souris, toujours, le Cannabidiol, a montré une grande efficacité dans la réduction de l’intoxication du foie due à l’alcool. 
  • Le CBD attenu, également, le comportement dû au manque et à la recherche constante d’alcool chez les sujets atteints d’alcoolisme. 

Il va donc sans dire que le CBD montre des résultats prometteurs quant à la lutte, efficace et rapide, face au trouble de la consommation d’alcool. Et les effets secondaires ? Encore une autre bonne nouvelle car l’étude a montré qu’ils sont minimes, voire néants. Toutefois, il est important de préciser que les recherches sur l’homme ne sont, aujourd’hui, pas encore suffisants. L’on attend donc de plus amples informations sur les études précliniques et cliniques sur des sujets humains. Mais pour l’instant, l’on peut voir que les effets positifs sont bien réels et que les résultats peuvent être plus pertinents. Toutefois, des études approfondies seront encore nécessaires pour que le traitement puisse être présenté sous forme de médicament, approuvé par l’autorité française. 

Concrètement, comment le CBD combat l’alcoolisme ? 

Lors de la consommation de cannabis, le CBD ou les cannabionoïdes, se fixe directement aux récepteurs cérébraux du système endocannabinoïdes. Et pourtant, ces récepteurs du cerveau agissent immédiatement suite à la forte consommation d’alcool. Par conséquent, une fois que l’usage arrête de boire, il est fort probable que des symptômes de manque se font sentir. C’est d’ailleurs la principale raison qui fait que les personnes dans cette phase se tournent vers les traitements à base de CBD. Pour faire simple, les cannabionoïdes ont la capacité d’agir comme des agents neuroprotecteurs. Ce qui permet une réduction significative de l’hyperexcitation qui se passe dans le cerveau. Par conséquent, la sensation de manque et l’envie pressante de boire toujours plus disparaissent. Que vous soyez déjà à un haut niveau de dépendance ou non, sachez que le traitement aux cannabionoïdes est une alternative de taille, déjà testée et approuvée. Il convient de noter que pour que le traitement soit efficace, il est nécessaire de se référer à l’avis d’un professionnel.