Livraison Lettre suivie 24h/72h Livraison Colissimo 24/48h à partir de 60€ d´achat Livraison Chronopost 24h à partir de 150€ d´achat

« Ne vous en faites-pas, je ne vais pas finir addict » : rassurez vos proches sur votre consommation de CBD

Vous vous êtes peut-être mis à vous renseigner sur le CBD il y a quelque temps déjà, suffisamment pour comprendre que ce produit naturel se devait de rejoindre votre vie. Anti-inflammatoire, neuroprotecteur, anxiolytique, antioxydant, antiémétique, … le CBD peut effectivement aussi bien agir sur votre santé que votre bien-être, à bien des niveaux !

Mais ça … vos proches ne le comprennent peut-être pas. Malheureusement, le THC, la star des cannabinoïdes, donne une très mauvaise réputation à toute la famille. Drogue, illégal, addictif, dangereux, toxique, … pas étonnant que vos amis ou votre famille s’inquiètent pour vous !

Nous vous proposons donc aujourd’hui quelques éléments pour rassurer vos proches sur votre consommation de CBD afin d’aborder la discussion sereinement.

Le CBD, ce n’est pas du THC !

Si vous deviez commencer quelque part pour rassurer vos proches sur votre consommation de CBD, ça serait par là : le CBD, ce n’est pas du THC !

Quand on parle de CBD, il suffit que vos proches voient une photo d’une feuille de chanvre pour faire directement le parallèle avec ce qui est communément rattaché à l’appellation « cannabis » : une drogue, quelque chose de dangereux et d’illégal.

Ces propriétés sont en réalité rattachées au THC (tétrahydrocannabinol), un composé de la famille des cannabinoïdes que l’on extrait du chanvre et qui possède de puissants effets (dont certains sont très néfastes pour la santé). Le CBD (cannabidiol) est un autre cannabinoïde que l’on peut extraire de cette même plante, mais qui est totalement différent du THC.

Ainsi, le CBD n’a rien à voir avec la drogue dangereuse dont vos proches ont sûrement peur : il ne s’agit pas de la même substance.

Il est tout à fait légal de consommer du CBD

La consommation de THC est illégale en France, mais celle du CBD est parfaitement autorisée par la législation française. Venant de la même origine, il est cependant possible que des traces résiduelles de THC persistent dans des produits à base de CBD. En France, il est ainsi interdit de vendre un produit dont la concentration en THC excède 0,2%.

Vous pouvez donc y aller sans crainte, les produits à base de CBD que vous trouverez à la vente en France respectent parfaitement cette norme et vous ne vous retrouverez pas hors la loi en cas de contrôle. Une information qui devrait rassurer vos proches !

Pas de risque de dépendance avec le CBD

Le THC provoque une addiction très puissante dont il est très difficile de se défaire. La crainte d’un proche à l’égard d’une potentielle addiction au CBD est donc totalement légitime. Après tout, même origine, même risques, non ?

Eh bien non. Bien que la légalité de la consommation d’un produit ne garantisse en rien la chance de se préserver d’une addiction (tabac, alcool, sucre, …), il a heureusement été prouvé que le CBD ne provoquait pas de dépendance, une information officialisée par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Le CBD est d’ailleurs aux antipodes de provoquer une accoutumance. En effet, les scientifiques se penchent sur l’utilisation de produits à base de CBD dans les traitements de certaines addictions (opiacés, nicotine, alcool, toxicomanie, …). En agissant en profondeur, le CBD est ainsi prometteur pour accompagner les patients jusqu’au sevrage en plus de diminuer les risques de rechute après celui-ci.

Le CBD n’est pas dangereux pour la santé

Le CBD n’est pas une substance toxique pour notre organisme. Ce cannabinoïde est d’ailleurs très bien toléré par notre corps et aucun effet néfaste significatif n’a été constaté sur les fonctions vitales ou le système nerveux central. Les produits à base de CBD sont sûrs et le CBD a été classé comme « substance sans risque » en 2018 par l’OMS.

De plus, la consommation de CBD ne provoque que très peu d’effets secondaires (qui peuvent être dus à un mauvais dosage). En application thérapeutique, la comparaison peut rapidement être faite avec les médicaments conventionnels : les effets secondaires occasionnés par le CBD sont bien plus légers et supportables.

De nombreuses propriétés qui vous veulent du bien

Contrairement au THC, le CBD ne s’utilise pas à des fin récréatives puisqu’il n’est pas psychoactif (vous n’aurez jamais la sensation de « planer » en consommant du CBD).

Alors pourquoi consommerait-on du CBD ? C’est peut-être bien la question que se posent vos proches, eux qui n’y connaissent pas grand-chose au rayon CBD. Vous pourrez alors leur répondre que cette substance naturelle a de très nombreux bénéfices, aussi bien au niveau du bien-être que de la santé : anti-inflammatoire, neuroprotecteur, anxiolytique, antipsychotique, antioxydant, antiémétique, …

En pratique, cela signifie que vous pourrez utiliser le CBD pour résoudre quelques petits maux du quotidien (maux de tête, problème de sommeil, douleurs légères, nausées, stress, …). Mais l’action du CBD ne s’arrête pas là, en étant très prometteuse une fois inclus dans les traitements pour des maladies lourdes et chroniques (maladies neurodégénératives, etc.).

Le CBD est étudié par la recherche scientifique

Cette longue liste de vertus peut laisser penser que le CBD est un produit miracle, et que c’est finalement beaucoup trop beau pour être vrai cette histoire.

Le CBD n’est pourtant pas une affaire de produit magique dont les propriétés infondées seraient de la simple poudre aux yeux, ou au mieux un effet placebo. Bien au contraire, nous l’avons mentionné plusieurs fois dans cet article : la consommation en CBD est très encadrée et étudiée par la recherche scientifique.

Le CBD est de plus en plus étudié ces dernières années pour couvrir ses nombreuses vertus sur des domaines très divers et variés. Des laboratoires dans le monde entier ont bien compris que le sujet était très sérieux pour une substance naturelle aussi prometteuse.

Que vos proches se rassurent donc, la consommation du CBD est régulée, étudiée et encadrée. On n’attribue pas des propriétés au hasard sans recherche, le CBD a scientifiquement fait ses preuves.

Remarque : les scientifiques encouragent à se pencher davantage sur le cas du CBD afin de densifier les informations que l’on a à son sujet. Cela permettrait d’aller peu à peu vers des consensus scientifiques sur plusieurs applications, notamment thérapeutiques, du CBD.

Les préjugés sur le CBD ont la vie dure. Si vous êtes passé au-delà de cette mauvaise réputation infondée, vous savez maintenant également comment rassurer vos proches sur votre consommation de CBD.

Ces idées reçues venues directement du THC sont très loin de la réalité du CBD dont l’utilisation rentre de plus en plus dans les mœurs, que vous choisissiez de l’utiliser pour votre bien-être ou dans le cadre d’un problème de santé. Consommer du CBD n’a rien de dangereux, bien au contraire. Qui sait, peut-être que vos proches s’y mettront bientôt eux aussi !